À propos de Locircus

La vision

 

Face aux enjeux climatiques et plus largement environnementaux auxquels nous devons faire face, il n’y a pas de solution simple et unique tant les sujets sont vastes, plurifactoriels.

Un décret d’actions gouvernementales ne pourrait pas non plus apporter de réponses suffisantes. Les gestes de chacun comptent et nous pouvons tous, collectivement diminuer notre impact.

Face à cet état de fait, Locircus née de l’envie d’apporter sa pierre à l’édifice du changement.

Puisque notre consommation est un engagement à notre échelle, nous devons aujourd’hui choisir judicieusement les cercles que nous alimentons, et Locircus souhaite représenter un cercle vertueux dans lequel chacun pourra trouver son intérêt, y compris notre maison et mère nourricière, la Terre.

Quand on pense… Qu’il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende pas !

Coluche

Le cheminement

Un constat

  • Nous sommes tous, à différents degrés suréquipés
  • Nous épuisons nos ressources limitées et avons une empreinte écologique insoutenable (près de 3 fois trop élevée en moyenne en Suisse)
  • Il est parfois plus facile voire (et c’est le comble) rentable d’acheter des biens que l’on va utiliser peu voir pas du tout plutôt que de les louer pour une courte durée
  • Il peut être compliqué de trouver des personnes qui puissent nous prêter ce qui nous manque proche de chez soi

 

Un questionnement

  • Est-ce possible, et si oui comment diminuer sa consommation matérielle sans pour autant se priver, voire gagner en qualité de vie ?
  • Comment diminuer notre impact?

 

Une (toute petite) querelle

Entre la fondatrice et son compagnon au sujet d’une perceuse :

– Mais regarde y’en a des pas chères sur Trucmuche.ch.

– Non et renon ! on ne va pas acheter une perceuse pour l’utiliser trois jours, on marche sur la tête !

– Allez… elle a 4 étoiles sur bricolo.ch !

– On n’a qu’à en louer une?

– Mais c’est plus cher que d’en acheter une sur Trucmuche, en plus c’est loin…

C'en était trop, il fallait faire quelque chose pour ramener un peu de bon sens dans tout ça...
Il fallait une plateforme pour louer du matériel entre particuliers en Suisse Romande.

Finalement l'histoire se termine bien; une bonne âme a fini par prêter le précieux outil un mois plus tard et elle lui aura été rendue trois mois plus tard après avoir parfaitement encombré l’appartement pendant tout ce temps …

 

Le résultat de tout ça ?

Locircus évidemment !

  • Une économie circulaire 100% gagnant-gagnant
  • Une plateforme qui crée du lien par l’échange et l’interconnexion
  • Une alternative pour diminuer notre consommation sans se priver et un moyen de limiter notre impact environnemental

Pour résumer : Un truc ayant le développement durable dans le sang !

 

Et les objectifs plus précisément ?

  • Favoriser globalement la mutualisation matérielle qui rapporte à tous (par la location et l’échange).
  • Valoriser les objets et matériels peu utilisés et diminuer leurs impacts propres. Et ce, en louant son propre matériel près de chez soi !
  • Créer un maillage suffisamment dense d’utilisateurs et par conséquent d’objets qui concurrencera globalement l’acte d’achat. Pour cela il faut que chacun puisse louer son propre matériel et ses propres équipements directement.
  • Impact collatéral espéré : réduire l’obsolescence programmée, car si l’on consomme moins, on consomme mieux et c’est la robustesse qui primera auprès du consommateur.

 

En conclusion

Locircus n’a pas pour ambition d’être la réponse à tous nos maux, mais s'engage à offrir une alternative durable et facile au « tout consommer ».

Sautez le pas, jouez le jeu de la location entre particuliers dans toute la Suisse Romande, parlez-en autour de vous, et vous verrez, vous ne le regretterez pas …

Laure 
Fondatrice de Locircus